Avant d'envoyer sa traduction ou relecture sur http://gnomefr.traduc.org/Vertimus il est impératif de vérifier le contenu, la version et l'intégrité du fichier :

Vérifier le contenu

Vous devez bien évidement vous relire, vérifier l'orthographe du fichier (à l'aide d'un outil comme aspell par exemple qui est généralement intégré par défaut aux éditeurs de texte), ainsi que contrôler l'orthotypographie (présence des guillemets typographiques, espaces insécables…).

$ pospell -n foo.po -p aspell -- check %f --lang=fr_FR

$ francisator.sh foo.po
$ ls
foo.p
corrigé.foo.po
erreurs_potentielles.txt

$ yelp index.xml

ou bien

$ yelp-build html .

Vérifier la version

En effet durant votre traduction ou relecture, il se peut que le fichier source ait été modifié, particulièrement si vous traduisez en dehors du string freeze ou un modules d’extras. Il faut donc comparer votre fichier traduit à la version du dépôt Git. Pour cela téléchargez la dernière branche de développement du logiciel traduit. Par exemple pour Eye of GNOME saisissez :

$ git clone git://git.gnome.org/eog

La commande clone télécharge le dépôt sur votre ordinateur.
Copiez ensuite votre traduction à la place de la traduction précédente :

$ cp eog.fr.po eog/po/fr.po

Puis mettez à jour votre po avec l'outil intltool-update :

$ cd eog/po
$ intltool-update fr

Cette opération :

La sortie vous indique si de nouvelles traductions et traductions approximatives sont présentes, et donc mettre à jour votre traduction.

Vérifier l'intégrité du fichier

Il est possible lors de votre traduction que vous ayez supprimé un dièse précédent un commentaire, mal traduit une variable etc. Pour vérifier si votre fichier est correct, il suffit de lancer la commande suivante :

msgfmt -vc --stat fr.po

La sortie affiche les éventuelles erreurs présentes dans le fichier, et les statistiques de traduction. Un fichier messages.mo est aussi généré, il s'agit du fichier de traduction « compilé ». Si vous utilisez la version de GNOME en développement (compilée à partir de Git ou sur une distribution instable extrêmement récente), vous pouvez vérifier votre traduction directement dans l'application en copiant ce fichier dans le répertoire « /usr/share/locale/fr/LC_MESSAGES/ » comme ceci pour Eye of GNOME :

cp messages.mo /usr/share/locale/fr/LC_MESSAGES/eog.mo

(faites une sauvegarde du fichier précédent au préalable)

Une fois ces vérifications effectuées, vous pouvez envoyer votre traduction sur Vertimus.